· 

Le notaire est aux abonnés absents...

Plus de deux mois se sont écoulés depuis le décès de ma mère, ni le notaire ni mon frère ne se sont donné la peine de répondre à mes courriers.

 

Quels ploucs !

 

Lorsque  je téléphone à l'étude- j'ai quand même le droit de savoir ce qui se passe- on me raccroche carrément au nez.

 

Aucune réunion n'a été ni ne sera organisée- depuis cinq ans mon frère refuse toute communication avec moi -et je n'ai pas la moindre information.

Je vais être obligée de prendre un deuxième notaire ce qui ne me réjouit guère mais je n'ai pas le choix.

Je téléphone à plusieurs études et j'explique mon cas... les secrétaires me font comprendre que les notaires ne sont pas fans des situations conflictuelles :

_ Nous pouvons éventuellement vous assister mais dans ce cas, sachez-le nos services sont payants...

_ Ah bon ? si je comprends bien  je devrai payer les frais de notaires deux fois une fois au notaire de mon frère et une fois à vous-même...

_ Notre tarif horaire est de 300€

 ça risque de me revenir très cher, la succession est extrêmement simple, mais je sais qu le notaire choisi par mon frère fera tout pour la rendre compliquée...

_  Mais pourquoi est-ce moi qui devrai payer un notaire ? Pourquoi pas mon frère ?

-_ Parce que d'après ce que vous nous dites Madame, il a saisi un notaire le premier ... c'est peut-être injuste, mais c'est comme ça...

_ Mais mon frère est dingue, ce n'est pas une expression, il souffre d'une maladie mentale grave et avérée, il a choisi un notaire qui a totalement bousillé la succession de mon père, il y a trois ans. J'ai lu le règlement notarial il est bien précisé qu'un notaire ne doit pas se saisir d'un dossier si la personne qui le lui confie n'a pas toute sa tête...

-_ Madame, si votre frère n'est pas en possession de ses facultés mentales, faites le mettre sous tutelle !

_ Pourquoi ne pas lui faire passer un examen psychiatrique prouvant qu'il souffre bien de maladie mentale, ce serait quand même plus simple !

_ Non,  ça ne se passe pas comme ça... Madame, je vais être obligée de mettre fin à la conversation il y a près de quinze minutes que le vous parle, comme je vous l'ai dit nos services sont payants et là il y en a déjà pour près de cent €... Et il y a quelque chose que je ne vous ai pas encore dit mais je préfère être honnête avec vous ...

_ Je suis tout ouïe...

_ Et bien, même si vous prenez un deuxième notaire, le résultat n'est pas garanti pour autant..  le chef, c'est le premier notaire...

_ Bon alors je fais quoi ?

_ Je vous conseillerais de vous rapprocher du notaire de votre frère, essayez d'être diplomate, présentez-lui vos excuses...

_ Mais attendez ! ce monsieur a bousillé ma vie et c'est moi qui devrais lui présenter mes excuses ?

_ A vous de voir, Madame. Bon courage ... Tenez-nous au courant..

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Alibert (mercredi, 25 avril 2018 17:19)

    Je vis la même chose ...