· 

Si la Chambre des Notaires couvre les agissements d'un notaire fautif et que le client dudit notaire disjoncte...

Je me pose une question  et je pose cette question aux notaires ou aux " clercs passionnés " qui lisent ce blog
Je précise encore une fois  que l'opinion de Mr ou Mme Durand ne m'intéresse pas  , je les prie de garder leur opinion ou commentaire pour eux, vu ?


Donc, voilà ma question : imaginons qu'un notaire laisse une banque _ en l'occurence je pense à la BNp  mais ça pourrait être n'importe quelle autre banque - voler  un défunt dont il gère la succession.
Imaginons que les héritiers de ce défunt  prennent un avocat  qui rappellerait au notaire ses devoirs.


Imaginons que ce notaire envoie chier l'avocat dans les grandes largeurs en le menaçant de représailles...
Imaginons que les héritiers disjonctent et qu'un drame soit commis .. la question que je me pose est la suivante :  est ce qu'on  peut imaginer que  la Chambre des Notaires  et le Procureur de a République qui en  fermant les yeux sur les agissements du Notaire en question auraient poussé les clients de ce notaire à se faire justice eux-mêmes - est-ce que la responsabilité de ceux qui ont fermé les yeux serait engagée ?


C'est une question que je me pose de temps en temps.

Écrire commentaire

Commentaires: 0