· 

Lettre ouverte au notaire Xiberras de Toucy sur Yonne

 

 

 

Lettre ouverte au notaire Olivier Xiberras et à la tutrice Sylvie Walter.

 

 

 

Une fois de plus mon fils , vendredi soir, lors d'une énième phase aiguë, mon fils a été hospitalisé en urgence et il est en chambre d'isolement, attaché sur son lit avec des sangles, sans pouvoir recevoir de visites ni voir personne.

 

 

 

La dernière fois, c'était en mai dernier, il avait stoppé son traitement comme toujours par réaction à ce que le notaire Xiberras nous faisait vivre. Mon fils doit impérativement suivre son traitement mais il l'interrompt toujours en cas de contrariété. En mai dernier il l'a interrompu parce qu'il ne supportait plus le comportement du notaire Xiberras. Donc phase aiguë, un mois et demi d'hospitalisation dont plus de dix jours à l'isolement, attaché avec des sangles sur son lit.

 

 

 

Attention je n'accuse pas Maître Xiberras ou la tutrice Wallter d'être responsables de la maladie de mon fils puisqu'il est atteint de dépression résistante depuis très longtemps, depuis l'âge de 14 ans,, donc bien avant que le notaire Xiberras et la tutrice Walter ne fassent irruption dans nos vies en 2013.

 

 

 

Je précise cela pour que les choses soient claires car Me Xiberras m'a reproché un jour de le rendre responsable des ennuis de santé de mon fils. Or Maître Xiberras n'a pas son pareil pour déformer les propos d'autrui. Je suis parfaitement consciente que ni Maître Xiberras ni la tutrice Walter ne sont à l'origine de l'affection dont il est atteint Je ne cherche pas de bouc émissaire, je suis très lucide.

 

 

 

Par contre, je dis très clairement que l'enfer que ce notaire Xiberras et la tutrice de ma mère Sylvie Walter nous font vivre depuis qu'ils ont pris les rênes de nos vies, à l'occasion de la mise sous tutelle extérieure de ma mère a d’énormes répercussions sur la santé de mon fils.

 

 

 

Je suis parfaitement consciente de ce que je risque en citant les noms de ces deux personnes.

 

La tutrice Sylvie Walter m'a d'ailleurs déjà attaquée en justice pour diffamation.

 

J'imagine que le notaire Xiberras va en faire autant.

 

 

 

Je ne me fais aucune illusion sur l'issue de ces procès , depuis cinq ans que je dénonce à leur hiérarchies respectives , Chambre des Notaires pour l'un, Juge des tutelles et Procureur de la République pour l'autre, la «  Justice «  ou ce que l'on appelle ainsi a toujours couvert les actes de ces deux personnes parfaitement intouchables.

 

 

 

Il n'y a pas un seul jour depuis cinq ans pas une seule seconde où mon fils et moi même ne subissions les conséquences du comportement inqualifiable de la tutrice et du notaire.

 

 

 

A force de lutter contre eux deux, je suis parvenue à limiter un peu les dégâts qu'ils ont causés.

 

 

 

Mais ces dégâts restent malgré tout colossaux et tant que je vivrai je dénoncerai les actes commis par ces deux personnes.

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Margaret Dugas (dimanche, 27 janvier 2019 16:51)

    Depuis que je côtoie les notaires (plus de 20 ans). Je me suis aperçue que leurs agissements n'ont pas évolués.Chez les 1816, la perversité fait parti de leur quotidien, de leur cynisme, de leur éducation, de leur aplomb, et de leur scénario...Leur arme principale le mensonge, leurs munitions les faux en écriture publique ils n'en sont jamais à cours