· 

Le saviez-vous ? Le père de Voltaire était notaire et leurs relations étaient exécrables

 

 

Le saviez-vous ? Le père de Voltaire était notaire et les rapports entre les deux hommes étaient exécrables.

 

Jeune, François Marie Arouet vouait une véritable haine à son père qu'il trouvait commun... il a d'ailleurs toujours prétendu, sans jamais en apporter la preuve, que sa mère avait fauté avec Roquebrune, «  mousquetaire, officier, auteur et homme d'esprit » et qu'il était le résultat de leur union.

 

Au moment d'embrasser la carrière de poète, Voltaire se choisira ce pseudonyme pour ne plus s'appeler Arouet comme son père.

 

Cela peut paraître étrange car c'est grâce à son père que François-Marie Arouet put faire d'excellentes études chez les Jésuites de Louis-Le-Grand à Paris.

 

Quand j'étais jeune, je ne comprenais pas cette haine de Voltaire envers son père et je le trouvais bien ingrat.

 

Plus tard j'ai eu l'occasion de croiser quelques notaires certes hautement diplômés et fort compétents mais imbus de leur personne à un point inimaginable et hautement psycho rigides et là j'ai compris ce que le jeune Voltaire avait dû endurer jeune...

 

Tout ça pour dire que ce soir France 2 diffuse le deuxième épisode d'une série sur Voltaire «  les aventures du jeune Voltaire «  , les relations tendues entre Voltaire et son père y seront sans douté évoquées.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0