L'art de déformer les propos...

L'art de déformer les propos …

 

 

Ce qui me met les nerfs à vif c'est la façon dont certains notaires qui ont cru bon de s'inscrire sur ce groupe dans le but assez évident de venir y semer la zizanie, se permettent de déformer mes propos.

 

Un exemple entre mille,

 

Une personne de ce groupe met un post expliquant que la succession de ses parents traîne de façon inexpliquée puisqu'il n'y a aucun accord entre les héritiers.

 

Je la mets en garde contre les éventuelles «  pénalités de retard » qui peuvent tomber si la déclaration n'est pas déposée dans les 6 mois et je donne un exemple précis, dans mon cas notre notaire faisant traîner la succession pour de mystérieuses raisons, je m'étais permis de lui envoyer deux mails pour attirer son attention sur la nécessité de déposer la déclaration dans les délais.

Pour toute réponse il m'a accusée de «  harcèlement » car j'avais eu l'audace de lui envoyer deux mails ! Un véritable crime de lèse majesté.

 

J'ai donc envoyé plusieurs courriers aux impôts pour leur demander ce que je pouvais faire... Strictement aucune réponse de leur part.... Au bout d'un temps très très long la liquidation a enfin lieu et le notaire nous annonce qu'en effet, il va y avoir de « légères » pénalités à payer : 7.000€ pour chacun des héritiers …

 

Là-dessus un notaire du groupe me saute dessus et me reproche

 

  • « d'étaler ma vie » …. c'est écœurant de sa part d'employer cette expression qui est d'une vulgarité inouïe, je ' n'étale pas ma vie, je donne simplement un témoignage clair net et précis et qui peut être utile à d'autres.

  • Non je «  n'étale pas ma vie » par contre certains notaires du groupe étalent eux leur mauvaise foi...et une certaine malhonnêteté intellectuelle.

  • Mais comment des personnes qui ont un aussi haut niveau d'études ne comprennent-elles pas qu''elles donnent elles-mêmes une image négative de leur profession avec leurs interventions aussi agressives qu'à côté de la plaque ? Mystère ...

  •  

Écrire commentaire

Commentaires: 0