Peinture d'un notaire par Quentin Matsys
Peinture d'un notaire par Quentin Matsys

Quelques aperçus techniques

 

 

Quelques aperçus techniques sur la profession de notaire et le droit notarial.

 

J'ai lu quelque part que les notaires étaient la profession qui consommait le plus de doliprane et quand on lit les textes qu'ils rédigent ça se comprend...

 

Les admin de ce site, je tiens à le préciser, ne sont en aucun cas des juristes.

 

Aucun de nous n'a de formation en Droit nous ne sommes que des " Candide " qui assistons, médusés, à l'étalement insolent de la corruption judiciaire qui gangrène le pays et constitue une menace sérieuse pour la démocratie.

 

Nous nous bornons à reporter nos témoignages en espérant susciter une prise de conscience et donc une réaction collective.

 

Malgré tout voici quelques ouvrages ou sites qu'il est bon de connaître.

 

SITES INTERNET

 

 

Notaires de France :https://www.notaires.fr/fr

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Notaire

 

http://www.ecole-notariat.fr/home/qu-est-ce-qu-un-notaire

 

http://www.lepoint.fr/societe/enquete-sur-les-secrets-bien-gardes-des-notaires-07-10-2010-1249346_23.php

 

LIVRES

 

Les notaires sous l'Occupation (1940-1945)Acteurs de la spoliation des juifs

Couverture
Nouveau Monde éditions - 496 pages
S

ous le régime de Vichy, le notariat français participe massivement à la spoliation des juifs, érigée en règle de droit. La profession prétend le contraire depuis soixante-dix ans, sans être jamais démentie. En réalité, son chiffre d’affaires a quasiment doublé entre 1939 et 1942. Non seulement les notaires ne subissent aucune sanction au lendemain de la Libération, mais ils obtiennent en 1945 une augmentation moyenne de 30 % de leurs revenus. Le soutien inconditionnel accordé au notariat par une grande partie de la classe politique n’a d’égal que lesilence assourdissant qui pèse sur son histoire. Mené à partir de sources inédites, encore difficiles d’accès malgré l’ouverture officielle des archives, ce travail de recherche lève le voile sur une partie du mystère. Ses auteurs, fins connaisseurs des arcanes de la profession,

décryptent de l’intérieur les pratiques de l’« aryanisation économique » sous Vichy, le constant loyalisme des notaires vis-à-vis du pouvoir en place et les mécanismes ayant permis leur impunité. Une étude pionnière, qui éclaire d’un jour nouveau la nécessaire réforme du notariat en France.

 

 

 

Manifeste contre les notaires

Lobby, corruption, népotisme, monopole, conflits d'intérêts

Collectif Non/Taire

Le notariat, véritable oligopole, est devenu progressivement non pas un État dans l’État mais un État au-dessus de l’État. Les notaires opèrent aujourd’hui un véritable dévoiement du statut d’officier public à des fins purement mercantiles.

Il existe un triangle d’or reliant le notariat latin, les hommes politiques et l’État. En contrepartie des services rendus à la classe politique, l’État, qui a renoncé à contrôler la profession notariale mais lui assure une protection indéfectible, rend par là même possibles toutes les dérives.

Ce manifeste examine toutes les facettes de la profession et révèle comment la présence du notariat latin dans un pays est un puissant vecteur de corruption de celui-ci. Seul le maintien de ses privilèges, hérités d’un autre temps, offre au notaire la possibilité de gagner 20 000 euros par mois en moyenne au détriment du respect des règles de droit, de leurs clients et plus généralement de la collectivité.

 

 

Du notariat, il est désormais plus qu’urgent de supprimer le statut et de retrouver le service.

Essais - documents Themes: Justice, Lobby

Pagination : 288, ISBN : 9782315001460

 

Réseaux sociaux

 Groupes Facebook  :

 

J'en ai marre de mon notaire 

 

Pervers en milieu judiciaire